Connaissez-vous l'école AP formation de Toulouse?

AP Formation est un centre de formation professionnelle informatique sur Toulouse. Le site http://www.apformation.com/ vous décrira les activités de l'organisme de formation informatique entreprise qui dispense la formation continue sur Toulouse et l'école informatique/multimédia axée sur la reconversion informatique sur Midi Pyrénées. Il vous informera aussi sur les financements de la formation dif ; formation agefiph webmasteur ; formation administrateur réseau en CRP (Convention de Reclassement Personnalisé) de Pôle Emploi Toulouse, de la prise en charge des formations des demandeurs d'emploi ou du congé individuel de formation Cif cdd/cdi ; formation webmaster fafiec en contrat pro avec l'AFDAS...

Découvrez les différentes parties du site : Une rubrique formation comptabilité Sage Toulouse ; formation bureautique intra entreprises sur Office 2010/2013; une rubrique sur les formations diplomantes pour les Concepteur Multimédia et Internet, administrateur réseau informatique; mais aussi sur les formations professionnelles comme Photoshop ou Autocad; la prise en charge formation du chef d'entreprise et les informations sur les primes d'embauche vous aidera, nous l'espérons, à vous orienter plus facilement.

S'orienter ou se reorienter en un an c'est possible

Nos stagiaires s'oriente ou se réorientation après une expérience professionnelle de plusieurs années dans des secteurs complètement différents de leurs études. L'inadéquation des parcours professionnel par rapport aux études est donc temporaire. Tôt ou tard les élèves devenus salariés se réorientent vers un métier qui les passionne.

Accessible aux titulaires du bac, les différentes filières sont organisées en 3 trimestres déclinés en unités d'enseignement capitalisables et en modules. Les formations métiers peuvent se préparer en formation initiale classique et en alternance. Pour certains, c'est la recherche d'un diplôme qui les intéresse, les stagiaires peuvent bénéficier d'équivalence avec AP Formation. S'ils ne sont pas de la filière, ils pourront tout de même effectuer une remise à niveau et accéder au parcours professionnel professionnalisant. Ils passeront du Bac au Bac +4. Les semaines sont chargées et comprennent entre 30 et 35 heures de cours, auxquelles il faut ajouter le travail personnel le soir. Au total, la formation se déroule sur 1060 heures de cours avec un projet soutenu par un tuteur et 4 semaines de stages pratiques au sein d'une entreprise.

Il s'agit souvent d'une «année spéciale», créée afin de répondre à la demande d'étudiants bac +2 désireux de suivre une nouvelle orientation ou un complément de formation, beaucoup de prépas ou de salariés en reconversion intègrent AP Formation en première année et réussissent avec brio.

Former de véritables professionnels, c'est l'objectif que se fixent AP Formation. Notre objectif est d'accentue le caractère généraliste d'une spécialité et d'apporter une grande culture générale, ce qui permet à l'élève de continuer ses études ou de s'insérer rapidement sur le marché du travail.

Que vous soyez spécialisés dans le domaine artistique ou le monde de l'image, vous pourrez bénéficier d'un enseignement à la fois artistique et techniqueâ; Il s'agit d'acquérir des savoirs tout en développant votre potentiel de créativité, technique et votre rôle à jouer dans l'entreprise. Mais par-delà le talent et les savoir-faire professionnels, nous souhaitons insuffler aux étudiants, salariés en reconversion des compétences transversales issues des demandes du métier. Les enseignements, sont davantage orientés vers la mise en pratique et la réalisation de projets c'est indispensable dans le domaine des nouvelles technologies. Il faut que le diplômé puisse maitriser les outils de création et valoriser son travail et sa qualité artistique. Les projets d'études et professionnels (stages) sont consignés dans un «âbookâ», ou livret stagiaire. Ils seront d'une part présentés à l'oral du grand oral et représentent un véritable atout sur le marché du travail.

L'informatique, un secteur pleins d'opportunité

Le secteur du marketing, de la communication offre de belles opportunités de carrières notamment avec L'avènement du Web 2.0 et de la mobilité et de l'Internet.

Le nombre de recrutements de cadres en 2013 devrait rester élevé selon l'enquête annuelle de l'Apec.

Les recrutements de cadres devraient résister en 2013. Malgré la crise, les cadres ne devraient pas ressentir une forte dégradation des postes. Les entreprises prévoient, de réaliser entre 162 000 et 178 000 embauches de cadres en 2013, ce qui correspondrait à une baisse de 5% par rapport à 2012.

Bien entendu, les débutants, vont connaître plus de difficultés avec une diminution prévue de l'embauche de -10% à -25% en moins. De même, les recrutements de cadres les plus confirmés pourraient être en forte baisse. Les plus recherchés sont les jeunes cadres et ceux ayant de 6 à 10 ans d'expérience approcher les 50â000 embauches.

C'est dans les services que reste concentré les embauches de cadres ( 70%), et les entreprises prévoient d'en recruter jusqu'à 124 700.

Dans le secteur de l'Industrie, par contre les recrutements diminuerait de - 3% à -18%, avec moins de 28 000 embauches.

La Construction serait le secteur le plus affecté avec une chute des embauches de cadres qui pourrait aller de -13% à -24%, soit moins de 8 000 cadres.

Le Commerce prévoit une diminution plus modérée de l'ordre de - 7%, soit moins de 20 000 cadres recrutés.

Des cadres d'études- R&D, des informaticiens et des commerciaux. Les secteurs restent relativement dynamiques : Etudes-R&D et Informatique. Ainsi les entreprises embaucheraient respectivement de 29 500 à 33 000 cadres d'études- R&D et de 33 500 à 38 000 informaticiens. Les recrutements dans la fonction Commercial diminuent de -6% à -12%, tout en restant parmi les plus importants avec autour de 35 000 embauches. Dans le même temps, ce sont dans les fonctions Finance, comptabilité et Administration, droit, RH, communication que les embauches de cadres subiraient les plus forts ralentissements.

En 2012 l'année a été stable. On compte 179 900 recrutements de cadres réalisés, 37 500 sur des postes cadres pour débutants, 2012 affiche des chiffres comparables à ceux réalisés en 2011.

Source : Apec, Les perspectives de l'emploi cadre 2013, février 2013

L'Apec publie des prévisions de recrutements de cadres à 5 ans sur la base d'un scenario de reprise modérée. Dans ce cas la tendance serait à la hausse à partir de 2014.

Les nouvelles prévisions de recrutements de cadres, l'Apec a retenu un scenario de « reprise économique modérée» pour la période 2013-2017. L'effet positif de dispositifs incitatifs resterait limité.

Prévisions de recrutements de cadres à 5 ans. D'après ce scenario, en 2013, les recrutements de cadres reculeraient de 6%, à un peu plus de 168 000, La reprise de la progression des recrutements de cadres à partir de 2014 (+6%), progression qui se poursuivrait, avec à l'horizon de la prévision (+3% en 2015, 2016 et 2017).

Source : Apec, Prévisions à 5 ans des recrutements de cadres en France ...“ scénarios pour 2013-2017, février 2013

L'alternance, une formule en plein boom

Le trio «âétudes à l'école + expérience en entreprise + rémunérationâ» séduit de plus en plus. Notamment dans le supérieur, où les candidats sont de plus en plus nombreux. Il existe en effet plusieurs types d'alternance. L'objectif est d'obtenir un diplôme tout en préparant son entrée dans la vie active en alternant le temps entre un organisme de formation et une entreprise sous statut salarié et avec contrat de travail

Le contrat de professionnalisation pour le retour à l'emploi

Le contrat de professionnalisation est avant tout destiné à favoriser l'insertion professionnelle des jeunes de moins de 26 ans et des demandeurs d'emploi qui souhaitent compléter leur formation initiale. Il existe des contrats de courte durée, 6 à 12 mois, renouvelable avec le même employeur si la seconde qualification visée sera supérieure ou complémentaire à la première. Le contrat de professionnalisation peut bénéficier de dérogations dans certaines branches professionnelles pour permettre la préparation de diplômes. La période de formation est comprise entre 15% et 25% quelquefois plus, de la durée totale du contrat, sans être inférieure à 150 heures. Pour le salaire, il dépend toujours de l'âge et de l'année d'études de la personne sous contrat.

  • Il est supérieur ou égal à 55% du Smic (salaire minimum d'insertion interprofessionnel de croissance) pour les jeunes de moins de 21 ans et supérieur ou égal à 65% du Smic si le jeune possède le niveau baccalauréat.
  • Il est égal ou supérieur à 70% du Smic pour les jeunes de 21 ans et plus, et supérieur ou égal à 80% si le jeune possède le niveau baccalauréat.
  • Enfin, pour les salariés d'au moins 26 ans, le salaire est supérieur ou égal au Smic, ou, si elle est plus élevée, à 85% de la rémunération minimale prévue par la convention ou l'accord collectif de la branche dont relève l'entreprise.

AP Formation alternance ouvre un nouveau bac+2 informatique à la rentrée

Installé rue Nicolas Vauquelin AP Formation accueille aujourd'hui pour octobre une classe supplémentaire qu'il prépare en alternance un un parcours diplômant de niveau III (bac +2) en informatique.

Très orienté «métiers», il est ouvert aux bacheliers de tous horizons, il dispensera le cursus de gestionnaires systèmes et réseaux. Il est ouvert en alternance sur 13 mois, à raison d'environ deux semaines de formation par mois, le reste du temps s'effectuant en entreprise.

Comment financer vos études

Les banques accordent des facilités de prêt pour financer aussi bien vos frais de scolarité que vos équipements informatiques ou votre voiture. En tant que jeune, vous pouvez avoir droit à des taux plus avantageux et parfois même les frais de dossier offerts.

Le prêt étudiant, garanti par l'Etat

D'un montant maximal de 15000 euros, ce prêt s'adresse à tous les étudiants de moins de 28 ans, quelles que soient leurs filières. Sans condition de ressources, il se contracte aussi sans caution parentale ou d'un tiers et peut être remboursé en différé partiel ou total, dont une partie du risque de défaillance est garantie par l'Etat. Le taux d'intérêt peut être variable d'une banque à l'autre. Pour en bénéficier, il faut vous adresser aux banques engagés dans le dispositif (Crédit mutuel, le CIC...)