Obtenez votre diplôme par une V.A.E (Validation des Acquis et de l'Expérience)

Faites vous reconnaître!

AP Formation vous accompagne dans votre démarche VAE pour accéder à un diplôme d'Etat.

La VAE c'est le gage

  • d'une reconnaissance de son expérience
  • de crédibilité dans son travail
  • d'une revalorisation de son salaire
  • d'une prise de responsablités et de plus d'autonomie
  • d'un diplôme reconnu par L'Etat
  • d'une possibilité d'évolution de carrière ou d'études

Contactez-nous (05 34 61 26 23) et demandez notre service vae sur les métiers du web ou des réseaux informatiques.

VAE : Infographiste Multimédia de niveau III (Bac +2)

VAE : Concepteur Réalisalisateur Multimédia et Internet de niveau II (Bac +3/4)

VAE : Gestionnaire Systèmes et Réseaux de niveau III (Bac +2)

Plus de détails sur la vae

Le mot «diplôme» désigne l'ensemble des «certifications». Le diplôme n'est que l'un des trois dispositifs de certification existant en France. Les deux autres sont les "titres à finalité professionnelle" et les "certificats de qualification professionnelle". Ils sont tous les trois accessibles par la VAE. 

Certification = diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle.

Définition de la VAE

  • Un droit individuel, qui peut vous permettre d'obtenir un diplôme sur la base de votre expérience professionnelle.
  • La reconnaissance officielle de l'expérience acquise par le travail :
  • Un diplôme obtenu par la VAE a la même valeur qu'un diplôme obtenu par la formation.

La VAE permet

  • D'obtenir la totalité d'un diplôme, si vous avez toutes les compétences exigées par ce diplôme.
  • D'obtenir des parties de diplômes, si vous n'avez qu'une partie des compétences exigées par le diplôme.
  • De vous inscrire à une formation pour vous préparer à un diplôme, sans avoir le niveau d'études ou le diplôme normalement nécessaire pour y accéder.
  • De pouvoir reprendre des études.
  • La VAE peut vous permettre d'obtenir le diplôme exigé pour vous inscrire et passer le concours de recrutement.

Bénéficiaires

  • Vous avez droit à la VAE, quels que soient votre âge, votre niveau d'études, votre situation professionnelle.
  • Salarié - Membre d'une profession libérale - Exploitant agricole - Artisan - Commerçant - Agent public - Demandeur d'emploi - Bénévole.

Conditions

Votre expérience doit :

  • Avoir un rapport direct avec le contenu du diplôme visé.
  • L'expérience doit avoir une durée totale cumulée de trois ans minimum, mais les activités peuvent avoir été exercées de façon continue ou non à temps plein ou à temps partiel.

Vous devez pouvoir justifier cette expérience :

  • Bulletins de salaire, attestations, certificats de travail...
  • En Intérim : la durée de l'expérience est calculée en cumulant la durée des missions que vous avez faites dans le secteur visé par le diplôme.

Ne comptent pas dans la durée d'expérience :

  • Les stages et les périodes en milieu professionnel accomplis pour la préparation d'un diplôme (par exemple, le contrat d'apprentissage) ou les périodes de formation initiale ou continue.

Comment demander la VAE ?

Nous contacter pour constituer un " dossier de demande de VAE "

  • Vous vous procurez notre dossier de demande auprès de nos service.
  • Vous pouvez participer à une réunion d'information collective ou individuelle.
  • Vous constituez notre dossier de demande, seul, avec nous ou d'un centre agréé et nous l'adressez.
  • Nous vous transmettons à la suite la décision de recevabilité dans un délai de deux mois. Cette notification est valable un an.

Attention : Vous ne pouvez déposer qu'une seule demande pendant la même année civile 
(du 1er janvier au 31 décembre), pour le même diplôme. Pour des diplômes différents, vous ne pouvez déposer plus de trois demandes au cours de la même année.

Quelle aide pour décrire mon expérience ?

  • Vous vous préparez à la mise en situation professionnelle.
  • Un service d'accompagnement à la VAE (Savae) vous est proposé afin de vous aider à repérer les compétences développées à travers l'exercice de vos activités et de vous préparer à la mise en situation de travail reconstituée.

A quel coût ?

  • Le coût de la validation varie de 1000 euros à 1500 euros, en fonction du titre présenté.

Il intègre l'ensemble de la prestation : accompagnement et validation.

  • L'accompagnement est gratuit pour les demandeurs d'emploi.

Comment est validée mon expérience ?

Le jury fonde son avis sur : 

  • L'épreuve de synthèse,
  • Le dossier de synthèse de pratique professionnelle (Dspp) et les éléments de preuves apportés,
  • L'observation en situation professionnelle,
  • L'entretien.

Dans le cas d'une validation partielle, le jury délivre desâuv (unités de valeures) correspondant aux activités maîtrisées. Lorsque le candidat a capitalisé tous les UV du titre visé, le jury lui attribue le titre à l'issue d'un entretien obligatoire.

Diplômes : le terme diplôme est utilisé dans le sens de la certification (certification = diplôme, titre professionnel ou certificat de qualification professionnelle (CQP)

Voici les étapes clés d'un parcours de VAE

1 - Votre demande de VAE

AP FORMATION

Vous nous faites votre demande 
de VAE.

- vérifie et confirme ou non le choix de la certification, 
- vous informe sur le détail de la certification, sur ses procédures de validation, 
- vous remet un dossier administratif de recevabilité, 
- vous informe sur les coûts et les financements possibles.

2 - Le dépôt du dossier

AP FORMATION

Vous déposez votre dossier 
(avec les justificatifs d'expérience).

Nous vous informons officiellement si votre demande est recevable.

3 - La préparation 
à l'évaluation

AP FORMATION

Vous vous préparez à l'évaluation de votre expérience :
1 - sur dossier 
ou 
- par mise en situation de travail

vous informe des modalités d'accompagnement pour : 
- monter et rédiger votre dossier, 
ou 
préparer l'évaluation en situation de travail.

Cet "accompagnement méthodologique" est facultatif.

4 - L'évaluation

Le jury

Votre expérience est évaluée.

- examine votre dossier (avec éventuellement un entretien), 
ou 
- vous observe en situation de travail réelle ou reconstituée.

6 - La validation

Le jury

Le jury donne sa réponse.

vous délivre totalement ou partiellement la certification.

 

Validation totale 

Délivrance de la certification

Validation partielle

Formation 
ou expérience complémentaires

Financement de la VAE

Il comprend :

  • Les frais de validation, de l'accompagnement et, éventuellement, les frais de transport et d'hébergement.
  • Votre rémunération, le cas échéant.

Vous pouvez bénéficier d'un financement selon votre statut.

Vous êtes salarié

Dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, à l'initiative de votre employeur. 
L'entreprise prend à sa charge les frais liés à la VAE, c'est-à-dire votre rémunération ainsi que les frais d'accompagnement et d'évaluation.

Dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF), à votre initiative, mais avec l'accord de votre employeur. Vous avez droit, chaque année, à 20 heures de formation cumulables dans la limite de 120 heures : vous pouvez utiliser ce temps pour réaliser une VAE financée par l'entreprise (rémunération, frais d'accompagnement et d'évaluation). Si vous réalisez votre Dif hors temps de travail, vous percevrez également une allocation de formation.

Dans le cadre d'un congé individuel VAE, à votre initiative. Ce congé vous permet de continuer à être rémunéré pour la préparation de votre dossier et, selon le cas, pour la session d'évaluation. La totalité ou une partie des frais d'accompagnement et d'évaluation peuvent également être pris en charge.

Il vous faut :

  • Demander à votre employeur une autorisation d'absence. La durée du congé est de 24 heures maximum (consécutives ou non) pour participer aux épreuves de validation, et bénéficier, si vous le désirez, d'un accompagnement dans la démarche.
  • Demander le financement des dépenses liées à ce congé à l'organisme collecteur chargé du Congé individuel de formation (CIF) : le Fongecif Midi-Pyrénées ou un autreâOpacif dont relève votre employeur. En cas d'accord, il prend en charge votre rémunération ainsi que la totalité ou une partie des frais de validation.

Vous pouvez entreprendre une VAE en dehors du temps de travail. Vous n'avez pas alors à demander une autorisation d'absence. Une prise en charge financière est également possible dans ce cas.

  • Si vous êtes en intérim, le FAF.TT peut vous financer votre congé de VAE (frais d'épreuves et d'accompagnement, rémunération)
  • Si vous êtes ou étiez salarié en contrat à durée déterminée (CDD), vous pouvez également bénéficier, à certaines conditions, d'un congé VAE. Renseignez-vous auprès du Fongecif Midi-Pyrénées ou auprès du Point relais conseil proche de votre domicile.
  • Si vous êtes en contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE) ou en contrat initiative emploi (CIE), votre employeur peut bénéficier d'une aide supplémentaire s'il prévoit une action de VAE à votre bénéfice.

Vous êtes non salarié (professions libérales, artisan, commerçant)

Vous bénéficiez de la VAE au même titre que tout autre public. Cependant, aucune prise en charge particulière des frais n'est encore mise en place si vousâentreprenez une démarche de VAE.

Les modalités de prise en charge seront progressivement déterminées par chaque Fonds d'assurance formation (FAF de non salariés). Adressez-vous au Fonds d'assurance formation (FAF) auquel vous adhérez en tant que non salarié-e.

Vous êtes demandeur d'emploi

En Midi-Pyrénées, la Région, le Pôle emploi et l'Etat se sont engagés ensemble à garantir la gratuité du parcours de VAE pour les demandeurs d'emploi. Vous pouvez bénéficier du chèque-accompagnement de 500 euros de la Région Midi-Pyrénées et d'une prise en charge complémentaire par Pôle emploi et l'Etat (Ddtefp).

Vos frais peuvent être pris en charge jusqu'à 1 500 euros.

Vous êtes agent de la fonction publique

Vous êtes agent de l'Etat ou agent territorial

Que vous soyez titulaire ou non titulaire, vous pouvez bénéficier de la VAE :

  • Dans le cadre d'un congé VAE.
  • Dans le cadre du DIF(Droit individuel à la formation) pour compléter la préparation ou la réalisation de la démarche des agents de la Fonction publique d'Etat.
  • Dans le cadre du plan de formation, sous réserve de l'accord de l'autorité administrative.

Vous êtes agent hospitalier

Actuellement, vous pouvez éventuellement bénéficier de la VAE :

  • Dans le cadre du plan de formation.
  • Dans le cadre du congé de formation.

Cependant, des textes réglementaires en préparation devraient préciser et compléter les modalités de prise en charge (instauration d'un congé VAE). 

Pour plus d'informations, adressez-vous à votre service du personnel ou à votre chef de service.

Se préparer ?

Cet accompagnement n'est pas obligatoire mais il est fortement conseillé.

En effet, dans la majorité des cas, vous devez décrire dans un dossier les activités professionnelles que vous avez exercées.
Il n'est pas évident de détailler et d'expliquer ce que l'on fait. Dans ces conditions, il est fortement conseillé de vous faire accompagner par l'organisme valideur.

L'accompagnement n'est pas gratuit, mais peut être pris en charge par l'entreprise ou d'autres organismes.

Le passage

C'est un jury officiel, dont la composition et la désignation sont fixées par la réglementation du diplôme visé. Il est composé le plus souvent de formateurs ou d'enseignants et de représentants qualifiés des professions.

Le jury décide de l'attribution du diplôme. Sa décision est souveraine, c'est-à-dire, sans contestation possible.

Le jury examine votre dossier ou les résultats de votre évaluation et vous invite le plus souvent à un entretien.

Comment se fait l'évaluation ?

Le principe est d'évaluer au mieux les compétences que vous avez acquises à travers vos activités et expériences.

  • L'évaluation peut se faire "sur dossier".
  • L'évaluation peut se faire par "mise en situation".

Le jury vérifie si votre expérience correspond au référentiel de certification qui décrit les compétences, aptitudes et connaissances exigées pour l'exercice du métier. 

Le jury décide de l'attribution de la certification. Il se prononce :

  • - Pour une validation totale.
  • - Pour une validation partielle. Vous aurez alors un délai de 5 ans pour obtenir ce qui vous manque et acquérir la validation totale.

La décision du jury vous est adressée officiellement par l'organisme ou l'institution qui délivre le diplôme.

NB : Si vous êtes salarié

La loi n'oblige pas votre employeur actuel à tenir compte de votre nouveau diplôme, excepté si votre accord d'entreprise ou de branche le prévoit. Par contre, si vous changez d'emploi, votre nouvelle qualification devra être prise en compte.